Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La soirée s'est terminée calmement, extinction des feux à 23h30 et la suite a été plutôt calme si l'on exclu la fête dans l'appart du dessous et les cris enjoués de certaines jeunes filles visiblement en train de fêter leur enterrement de vie de jeune fille. Premier réveil à 6h50 dans la chambre de Mattia, Michael, Loic, Theo et Vito pour des raisons inconnues.... Réveil aux rires gras vite jugulés par une petite gueulante de Mme Windle qu'il ne faut pas trop embêter avant que son réveil ne sonne.... Deuxième réveil à 7h40 pour les profs (avant le vrai réveil !), à 7h50 pour Océane qui a besoin de minimum 1h30 pour se préparer le matin. Mme Bouvard, Clarisse et Fabian sont descendus acheter du jus d'orange, du pain complet et du sucre pendant que le reste du monde se levait et prenait des douches (froide d'après eux mais ils ne savent pas régler le système de douche un peu spécial écossais.... Douche écossaise....). Petit déjeuner au rythme de chacun, petit rappel de règles de vie de base: quand on se sert un jus d'orange, on ne laisse pas trainer son verre vide dans le salon !! Mme Windle a mené l'enquête de celui qui a laissé son verre sans succès.... Le mystère restera entier jusqu'à la fin du séjour, ou pas... Quentin, Louis et Mme Windle sont allés faire les courses à Tesco, puis l'atelier sandwich a pu se mettre en marche. Sous les doux ordres de Mme Bouvard un travail à la chaine s'est mis en place. Louis aux tomates, Marion au cheddar et au jambon, Juliette au beurre, Vito a l'emballage, Laureline et Victoria à la répartition dans les sacs. 36 sandwiches plus tard à 10h pétante tout le monde sort de l'appartement pour commencer notre journée de visites. Antoine sort avec un sweat ouvert sur un t.shirt. Nous lui recommandons vivement à tour de rôle de prendre sa veste chaude, sans succès. Bref, il a eu froid et nous aussi et pourtant nous etions bien couverts.
Départ à pied en direction de "Edinburgh Castle" que l'on aperçoit, tout la haut, 10mn après avoir quitté l'appartement. Descente dans les jardins de Princess Street pour ensuite remonter vers le château. Les jonquilles sont presque écloses; nous avons une semaine d'avance sur elles. La montée se fait plus ou moins dans la douleur. Certains ralent un peu de devoir marcher et en plus en montée.... On est vraiment trop trop méchantes ! Je leur explique que plus ils ralent plus on va marcher. Arrivée sur l'esplanade du château, la vue sur la mer, sur les penthills, sur les pistes de ski artificielles (les plus grandes d'Europe), sur la ville en général est impressionnante. Petite photo de groupe puis test des cabines téléphoniques rouges, à combien peut-on rentrer dedans .... 6 maximum; photo à l'appui. En dessous du château, nous nous arrêtons une bonne 1/2h dans un magasin/fabrique de kilts. Les bobines de fils pour fabriquer les tartans les impressionnent. Calvin essaye un bonnet avec de faux-cheveux rouges qui lui va à ravir, Vito demande à Mme Windle s'il peut ramener une épée, no comment! Michael achète un cadeau pour sa maman et Louis aussi mais on ne peut pas gâcher la surprise... Retour sur le Royal Mile et douce descente en admirant l'architecture écossaise. Impossible de visiter l'église de Saint Gil: c'est l'heure de la messe. Le pasteur à l'entrée nous invite à venir y assister mais nous pensons qu'imposer une heure de messe en anglais à 22 loustics est dangereux pour nous et pour le restant de l'église..... Un peu plus bas nous rencontrons un guide écossais très gentil qui nous propose un tour de ville d'1h30 gratuit mais nous tout le monde commence à avoir faim.... Forcement, il est 11h30 et ils ont petit déjeuner à 9h30.... Pfff c'est long 2h! L'écossais nous informe quand même fièrement que l'amitié franco/écossaise est la plus vieille amitié du monde. Enfin nous arrivons en bas du Royal Mile au parlement qui est fermé! On nous avait pourtant dit qu'il était ouvert le dimanche, tant pis. Nous nous installons au pied du volcan Arthur Seat pour déjeuner. Il fait très froid mais personne ne se plaint, ou presque ! Les sandwichs sont délicieux et sont engloutis rapidement puis en route pour le Dynamic Earth, plan B pour remplacer la visite du parlement. C'est structure futuriste blanche et dès l'entrée une douce chaleur nous permet de chasser le froid qui commençait à pincer sérieusement. Petit café puis départ pour la visite. Cela commence par un voyage dans une machine à remonter le temps qui nous emmène à la création de l'univers, il y a plusieurs milliards d'années. Ensuite nous passons par différentes salles avec écrans géants, explications sur les diverses phases de création de l'univers puis de la terre. La visite interactive se termine par la plongée au coeur d'un volcan avec sol qui bouge et lave en fusion puis par un vol en en hélicoptère en 3d avec attaque de scorpion et de rhinocéros. La deuxième partie de la visite est un dédale de salles avec pleins de panneaux interactifs. Mention spéciale à Amelia, personnage de dessin animé sur un grand écran à qui l'on peut poser des questions et qui y répond. Fabian et Mme bouvard sont fascinés, Fabian en oublie presque de toucher ses cheveux pendant 5mn! Clou de la visite, un vrai iceberg géant que l'on peut toucher. Enfin nous rentrons dans le dôme pour une séance de cinéma de 25mn sur le thème "Sommes nous seuls dans l'univers", nous n'avons toujours pas de réponse, desolés. Tout le monde ressort ravi, petit tour dans la boutique du musée pour ramener des souvenirs puis nous repartons affronter le froid. Arrêt au bout de 3mn parce que Mattia a oublié son téléphone, toujours aussi calmes, les jumeaux repartent le chercher pendant que nous faisons quelques passes avec le mini ballon qu'à acheté Iken. Le téléphone est retrouvé et nous pouvons repartir. Remontée du Royal Mile puis redescente vers la rue principale ponctuée de petits arrêts dans diverses boutiques rigolotes. Dernier arrêt pour acheter de quoi gouter et retour à l'appart. Finalement ils sont tous fatigués de marcher mais n'ont pas trop, voir pas du tout râlé. Les tartelettes à la cerise ou à la pomme typiquement British sont vite englouties avec de l'IRn Brue, seul soda auquel ils ont droit puisqu'écossais. (Boisson orange infâme au gingembre). Tout le monde se repose à sa façon en attendant les joueurs de cornemuse. Enfin 18h30, les joueurs arrivent et s'installent dans la rue pour accorder leurs cornemuses et se mettre d'accord. Enfin à 19h le spectacle démarre. John rentre en scène en musique suivi de ses deux jeunes joueurs et la pièce se remplie du son tonitruant. Nous avions demandé aux élèves de ne pas se boucher les oreilles par politesse, ils souffrent en silence. 1h de show avec tenue complète d'écossais enfilée par Louis et Calvin, danse écossaise toujours par les deux mêmes. Ensuite John demande à tout le monde de se lever pour danser une gigue écossaise et la chaleur monte d'un cran. Les 4 joueurs et la danseuse repartent sous les applaudissements et tout le monde à l'air content. Juliette etClarisse ont d'ailleurs eu le droit de danser avec John!
Il est enfin temps de manger, au menu Beans on toast et ça fronce le nez mais finalement les assiettes sont vidées, puis fruits et McVities. Notre aide de camp de super luxe, alias Louis, gère tout cela d'une main de maitre. Victoria et Celine tartinent et Laureline et Mattéo font le service. Les assiettes sont bien vidées même s'ils étaient dubitatifs. Les jumeaux, Theo et Loic refusent de manger pour on ne sais quelle raison obscure, tant pis pour eux. Marion a pris sa douche et a lavé ses longs cheveux. Voila, c'est tout pour la première journée bien et c'est déjà pas mal. Nous postons ce récapitulatif un peu tardivement, car nous sommes là, dans le salon, nous discutons des exploits des uns, des autres. On est bien...

Partager cet article

Repost 0